avatar10Je voulais faire un super jeu de mot dessus, amener l'affaire en douceur et en délicatesse, mais en ce moment j'ai le cerveau semoule...
Doooonc, voilà je vous l'annonce, ce nouvel article spécial été sera sur la pratique tant controversée par les religions a travers les siècles, la SODOMIE.

un petit rappel pour ceux du fond de la classe:
"La sodomie est un rapport sexuel  qui consiste en une pénétration de l'anus du ou de la partenaire, généralement avec le pénis ou à l'aide d'un objet représentant un phallus." (dixit wiki)

Comment une telle idée m'est venue ?
Un soir sur MSN je discutais en toute innocence avec une amie de choses et d'autres (bon , OK, on parlait cul...), quand son cher et tendre est venu lire par dessus sont épaule et m'a demandé crument si j'étais pour ou contre.

Et bien voilà... avant de poser la question a l'amour de votre vie , quelques petites choses a savoir.
Tout d'abord,  Wiki est votre ami: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sodomie

Je parle ici de sodomie dans le cadre d'un couple hétérosexuel, puisque le blog s'appelle "FILLES , mode d'emploi", je ne traiterai donc pas de sodomie entre hommes.

À quoi ça sert ?

Hem.. franchement, je dois vous l'expliquer ?
Bon, après tout je suis là pour ça.
D'un point de vue reproductif, laissez tomber, ça ne vaut rien !  C'était même préconisé pour le controle des naissance, c'est vous dire (lire wiki pour les curieux).
Donc on se trouve tout bêtement avec le coté plaisir.
La sodomie est généralement pratiquée pour procurer du plaisir a l'un ou a l'autre des partenaires sexuels, le mieux étant que ça plaise aux deux.

Ca peut servir a "pimenter" la vie de couple pour certains, explorer toutes les possibilités sexuelles avec un partenaires, relever du fantasme, de la pratique courante... après chacun et chacune le perçoit differemment et d'une façon très personnelle puisqu'il s'agit d'une relation sexuelle. Il n'y a pas de grande vérité universelle.

Qu'est-ce que ça fait ?

Dans l'idéal ça doit donner du plaisir, on l'a dit.

De plus, on sait que beaucoup de garçon sont tentés par cette pratique puisque dans l'anus le penis y est bien plus serré, d'ou augmentation du plaisir et sensation différente de la pénétration vaginale.
Sans oublier le coté fantasme et tout le toutim...
Seulement c'est souvent considéré comme une pratique sexuelle sale voire honteuse, réprouvée par nombre de religion et par la société en général.
Si parfois la partenaire est tentée par l'experience , souvent elle ressent de la gêne, et surtout a peur de la douleur de la pénetration.

Il est alors necessaire d'en discuter librement, essayer de voir avec elle ses blocages et ses envies, et prendre son temps. Si elle dit non maintenant, ça peut changer dans 6 mois , quand vous vous connaitrez mieux et qu'elle aura plus confiance en vous.
Pour certaines, la sodomie est une relation encore plus intime qu'une  relation sexuelle vaginale,  a respecter donc !

Concernant la peur de la douleur , elle a raison de faire attention  car l'anus ne produit pas de lubrification naturelle et a donc besoin de lubrifiant pour permettre la pénetration sans provoquer de micro lesions voire de fissures anales.
De plus, le sphincter anal ayant pour reflexe de se refermer a toute tentative de pénétration, c'est beaucoup moins facile et évident .

Il va falloir faire preuve de beaucoup de douceur, de patience  et de caresse, avec force de lubrifiant afin de détendre le sphincter en question  et SURTOUT de beaucoup d'écoute de la part du monsieur qui ne doit JAMAIS forcer sa partenaire (ou aller trop vite en besogne), même si elle se ravise au dernier moment, sous peine de lui faire vraiment très mal, voire de lui provoquer un déchirement nécessitant des point chirurgiquaux (oui, une fissure anale necessite d'être recousu).

Ne vous inquietez pas trop cependant, quand le temps est pris et que l'anus est bien préparé et détendu, que la partenaire est consentante,  la pénétration n'est pas douloureuse -oubliez pas d'aller aux toillettes avant quand même)
Le reste se déroule un peu comme une relation sexuelle "classique", et si les deux s'y prennent bien la partenaire peut même eprouver un orgasme avec ce genre de pénetration.

Il arrive que la fille accepte la sodomie pour faire plaisir a son copain (qui a été lourd et insistant parfois). Ce n'est évidemment pas la meilleure chose a faire, puisque si elle est crispée elle a de bonnes chance d'avoir mal pendant le rapport, de ne pas ressentir de plaisir etc... et ne voudra plus jamais réessayer , au grand damn dudit copain (qui se grille du coup toute possibilité ulterieure de recommencer, voire d'essayer des trucs encore plus coquins).

Quelques petites notes importantes, on ne sait jamais...

Si le coït anal évite a la donzelle tout risque de grossesse, ça ne protège absolument pas des MST !
"Le coït anal comporte 3 fois plus de risques de transmissions de maladies infectieuses que le rapport vaginal (voir MST, SIDA) car le sperme s'il est infecté ou le gland, s'il présente des ulcérations, est directement en contact avec le rectum dont la paroi est fragile et richement vascularisée.Par cette "porte" les germes peuvent plus facilement infecter l'organisme."(source doctissimo.fr)
Donc capote obligatoire !!

De plus, vous vous en doutez peut être, mais l'anus ayant une flore bactérienne différente de celle du vagin etc, ne pratiquez pas une penetration vaginale juste après une penetration anale ! Risque de grosse infection bien douloureuse du vagin pour madame ! Pareil, pas de fellation après, il faut impérativement changer de préservatif ou que Monsieur aille BIEN se laver le pénis (et les mains tant qu'a faire).

En conclusion !

En conclusion, si l'experience vous tente, le mieux est d'en parler de façon ouverte avec votre copine/petite amie/ partenaire sexuelle etc... afin de copnnaitre son avis sur la question.
Lui proposer la chose un soir dans le lit au milieu des préliminaires peut ne pas être une bonne idée, elle peut se sentir "coincée" et ne pas oser refuser , ou vous foutre sa main dans la gueule, se barrer et vous ferez tintin!

Après si elle est plutot positive sur la question, faire venir la chose de façon naturelle, quitte a commencer les préliminaires et ne pas les finir par la pénétration plusieurs soirs de suite, afin qu'elle s'abitue petit a petit a vos caresses a cet endroit et qu'elle prenne conscience qu'une excitation sexuelle est possible -et agréable- a cet endroit aussi.

Pour la suite, toujours patience et douceur, lui defoncer le cul a la hussarde pour la première fois ne donnera jamais rien de bon, je vous le garantis.
Et si des filles me lisent, un conseil:
Si votre ami se fait pressant et lourd pour que vous acceptiez de vous laisser faire de ce coté, mais que vous ne voulez pas, proposez lui de se laisser sodomiser le premier. En général ça les fait reflechir, et s'ils acceptent, de ressentir ça avant vous les rendra peut être plus doux (la force de l'experience vécue, toussa).